Industries leaders

La région bâloise compte indéniablement parmi les destinations mondiales de premier plan dans le domaine des sciences de la vie. Mais pas seulement: dans des secteurs apparentés également, tels que la chimie et les nanotechnologies, de même que la technologie médicale, les cosmétiques et les nutraceutiques, une dynamique intéressante est en marche avec le développement de pôles d’entreprises performantes. Un certain nombre de spécialisations sont également implantées dans la région, à l’image de l’industrie horlogère et de la mécanique de précision dans le canton du Jura, de la logistique dans le canton de Bâle-Campagne ou du commerce dans le canton de Bâle-Ville.

Vous trouverez ci-après un bref aperçu des secteurs industriels représentés dans la région bâloise:

Biotechnologies et sciences de la vie

Un nombre croissant de sociétés développent des procédés de production de substances actives non seulement chimiques mais aussi biologiques, parmi lesquelles les grandes multinationales de la région bâloise Novartis, Roche et Syngenta. Enregistrant l’un des taux de croissance les plus élevés du secteur des sciences de la vie à l’échelle mondiale, Actelion est elle aussi une société florissante. D’autres entreprises biotechnologiques ont également le vent en poupe: Basilea Pharmaceutica, Evolva, Polyphor, Santhera Pharmaceuticals et Bachem. Enfin, les entreprises et start-up prometteuses du secteur installées dans la région ne sont pas en reste, à l’image notamment de Piqur, Cellestia Biotech, Nouscom, Strekin et T3 Pharma. Outre Novartis et Roche (deux des trois plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux), la région bâloise ne compte pas moins de 600 autres entreprises actives dans le domaine des sciences de la vie. Par ailleurs, bon nombre d’acteurs mondiaux ont également opté pour la région bâloise ces dernières années. Parmi eux, Bayer, qui a installé le siège social de la division Consumer Care à Bâle, ou encore Abbott, qui a implanté sa division pour les produits pharmaceutiques établis (Established Pharmaceuticals Division) dans le canton de Bâle-Campagne. Des entreprises telles que le japonais Tillotts, le britannique Skyepharma ou le fabricant israélien de médicaments génériques Teva opèrent également avec succès depuis la région bâloise.

En suivant ce lien, vous trouverez une vue d'ensemble du Life Sciences Cluster Basel et des informations sur son histoire. Vous y trouverez également des informations sur des entreprises, institutions et universités qui y font de la recherche & développement, de la production et de la commercialisation et vous pourrez découvrir comment elles sont liées entre elles.

De la chimie aux nanotechnologies, en passant par l’agrochimie

L’industrie chimique compte parmi les principaux employeurs de la région, et les plus riches en tradition. A l’heure actuelle, des groupes d’envergure internationale tels que Lonza, Clariant, Syngenta, Huntsman et BASF ont leur siège dans la région. La commune de Muttenz, aux portes de la ville de Bâle, constitue un haut lieu de l’industrie chimique. Aux côtés de Clariant, bon nombre d’autres entreprises y ont basé leurs activités, à l’instar de Comar, Rohner Chem, PanGas, AvaChem ou Brenntag Schweizerhall. L’« Infrapark Baselland » offre aux sociétés qui y réalisent leur recherche et leur production des locaux dotés d’un équipement optimal. Cette institution est unique en son genre en Suisse. Un grand nombre d’entreprises sont notamment spécialisées dans l’agrochimie, la plus connue d’entre elles étant Syngenta. Mais Lonza, la filiale suisse de BASF et Bayer (Schweiz) AG ont également basé l’ensemble ou des parties de leur activité phytosanitaire dans la région bâloise. Faisant figure de « Hidden Champion » (champion caché), Bioreba, à Reinach, est considérée comme l’une des chefs de file dans le domaine des « Agro Diagnostics ».
La région bâloise a également vu s’inscrire une page de l’histoire des nanotechnologies. Ainsi, l’entreprise locale NanoSurf a développé les microscopes que la NASA utilise sur Mars. Rolic produit des nanocomposants qui entrent actuellement dans la fabrication de tous les nouveaux téléviseurs. Quant à la société Concentris, également établie dans la région bâloise, elle fournit des capteurs «nanomécaniques» aux scientifiques du monde entier. Réputé pôle d’excellence international, le Swiss Nanoscience Institute (Institut suisse des nanosciences – SNI) de l’Université de Bâle est considéré comme un pionnier dans le domaine des nanosciences.

Cosmétiques et nutraceutiques

Alors que le géant du secteur, Doetsch Grether, a implanté son siège à Bâle, le canton de Bâle-Campagne abrite également des entreprises de cosmétiques majeures. Ainsi, la société Mifa AG est basée à Frenkendorf. Le groupe américain Colgate Palmolive s’est établi à Therwil. L’allemand Henkel opère à Pratteln, tandis que Beiersdorf distribue ses produits Nivea depuis Münchenstein. Enfin, Weleda, le fabricant leader de cosmétiques naturels, a installé son siège à Arlesheim. Représentant une autre branche issue de l’industrie des sciences de la vie, un groupe de fabricants spécialisés développe des additifs alimentaires, au premier rang desquels le conglomérat néerlandais DSM, qui exploite la plus grande installation de production du monde pour la vitamine E dans le Fricktal. Mais Evolva, Jungbunzlauer, l’israélien Frutarom et la succursale européenne de la société indienne Divis Nutraceuticals sont également leaders dans ce secteur. Enfin, les producteurs agroalimentaires traditionnels sont eux aussi bien représentés. Ainsi, le bonbon aux herbes connu dans le monde entier, Ricola, provient de Laufon. Le groupe agroalimentaire Nestlé produit, sous la marque Thomy, de la mayonnaise et de la moutarde au beau milieu de la ville de Bâle. Quant au détaillant Coop, il a non seulement son siège social à Bâle, mais exploite également dans la région plusieurs entreprises de production telles que Bell, qui réalise la transformation de viande.

Technologie médicale, industrie horlogère et mécanique de précision

La Suisse présente la plus forte concentration d’entreprises opérant dans le domaine de la technologie médicale du monde. La région bâloise constitue l’un des hauts lieux de ce secteur économique essentiel, la branche ayant vu le jour ici grâce à l’association des compétences issues des sciences de la vie au savoir-faire horloger. Aujourd’hui, la région est dominée par des leaders internationaux de la technologie médicale tels que l’institut Straumann ou Johnson & Johnson (anciennement Synthes). Mais un grand nombre de petites et moyennes entreprises y exercent également leurs activités, à l’image de Medartis, Composites Busch ou Bien-Air. Riche de tradition, l’industrie horlogère jurassienne a permis de constituer un savoir-faire hors du commun dans le domaine de la mécanique de précision. Aujourd’hui, ces connaissances techniques sont de plus en plus mises à profit dans d’autres industries. De nombreuses entreprises célèbres dans le monde entier font fabriquer des composants de qualité pour leurs produits dans le Jura, à l’instar du producteur de couteaux de poche suisse Victorinox. Mais l’industrie horlogère elle-même est également ancrée dans la tradition de la région bâloise. Une centaine d’entreprises bénéficient de la demande croissante de montres «Made in Switzerland». Aux côtés de fabricants de montres suisses tels que Maurice Lacroix, Oris ou Richard Mille, des fabricants de biens de luxe et des marques « lifestyle » d’envergure internationale tels que Fossil, Bulgari ou Richemont font eux aussi produire leurs articles dans le canton du Jura et dans la région.

Industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ainsi que technologie de l’information

Dans l’agglomération bâloise, 50 sociétés opèrent dans l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM) ainsi que dans des secteurs apparentés. Possédant des connaissances spécialisées dans le domaine de l’usinage des métaux, des matériaux céramiques et plastiques, dans la technique des matériaux ainsi que dans la conception et la construction de machines CNC et de composants électroniques, plus de 10 000 travailleurs bien formés contribuent à ce que la région bâloise se hisse au rang de site leader de la technique de précision. De nombreux représentants de l’industrie MEM se sont spécialisés dans les sciences de la vie et fabriquent pour leurs clients des installations, des machines et des appareils utilisés dans la production de produits pharmaceutiques ou chimiques. Neuf de ces sociétés sont à la tête du marché mondial dans leur domaine spécifique. Un personnel bien formé permet à des entreprises telles que Willemin-Macodel, Biwi, Endress+Hauser, Habasit, Sauter ou Georg Fischer JRG de réussir sur le marché mondial avec leurs produits de haute technologie. La forte croissance de la région de Bâle en fait un site attrayant pour les sociétés des technologies de l’information et de la communication (TIC). Ainsi, Adobe exploite un centre de développement dédié à son logiciel de gestion de contenu (né de l’acquisition de la société Day Software). Avec des entreprises leaders telles que Genedata, Clinerion ou BC Platforms, la bioinformatique constitue un domaine spécialisé du pôle TIC local. Dans le contexte de l’intensification de la numérisation dans les sciences de la vie, ce domaine devrait connaître une forte croissance à l’avenir. Ce n’est du reste pas un hasard si le Swiss Institute of Bioinformatics (Institut suisse de bioinformatique) a son siège à Bâle.

Logistique, commerce, industries financière et créative

Les 990 entreprises logistiques de la région transbordent chaque année près de 20 millions de tonnes de biens économiques. Elles profitent non seulement d’une situation géographique de choix, mais aussi de la solidité de l’économie, avec de nombreuses entreprises qui comptent sur les prestations logistiques. Des leaders mondiaux de la logistique sont installés dans la région bâloise et offrent des solutions complètes pour la gestion de la chaîne d’approvisionnement, dont Panalpina, Kerry Logistics, DHL Suisse, M+R Spedag Group, Gondrand, Ziegler, Fracht SA, Fiege ou Agility. Grâce à une situation géographique d’exception et à une infrastructure sans failles, Bâle a hérité d’une longue tradition de cité commerçante dont les origines remontent au Moyen Age. Des entreprises telles qu’Oettinger Davidoff (tabac), Dufry (commerce de détail), Valora (maison de commerce), Coop (deuxième détaillant suisse), Transgourmet (commerce de gros pour la gastronomie), Manor (première chaîne de grands magasins en Suisse) ainsi que Work in Progress et Tally Weijl (toutes deux dans la mode) continuent à tirer parti de cet atout géographique aujourd’hui. Le géant américain de la mode Fossil a transféré son siège social européen à Bâle. Ce n’est pas une exception: les vélos du fabricant américain réputé Cycling Sports Group sont également commercialisés depuis Bâle dans toute l’Europe. Bâle s’est établie comme place financière dès le Moyen Age. A l’heure actuelle, plus de 40 banques, une cinquantaine de gestionnaires de fortune ainsi que 50 compagnies d’assurance sont installés dans la région. L’agglomération bâloise présente en outre la densité de fondations la plus élevée du monde: pas moins de 1100 d’entre elles sont domiciliées dans la région. Institution d’envergure mondiale, la Banque des règlements internationaux (BRI) est établie à Bâle. La prospérité dont jouit la région bâloise se manifeste par ailleurs dans une industrie créative établie. Des graphistes, des galeristes, des architectes et des designers majeurs travaillent dans la région de Bâle, à l’image du fabricant de meubles Vitra, du bureau d’architectes de renommée internationale Herzog & de Meuron et de la célèbre maison d’édition spécialisée Karger. Chaque année, Foire Suisse organise en outre deux grandes manifestations internationales: la foire de l’art Art Basel et le salon de l’horlogerie et de la bijouterie Baselworld.

Gabriela Güntherodt

Votre interlocuteur

Gabriela Güntherodt

Member of the Management Board, Head of International Markets & Promotion

Prenez contact avec nous
Cookies

Le site BaselArea.swiss utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Pour continuer à surfer, veuillez accepter l'utilisation des cookies. 

Ok