Reports

Albert Hilber

Albert Hilber

Manager Upper Rhine 4.0


Tel. +41 61 295 50 22

albert.notexisting@nodomain.comhilber@baselarea.notexisting@nodomain.comswiss
report Industrial Transformation
Wartung 4.0

24.10.2019

Maintenance 4.0, les défis de la transformation

Le modèle économique est d'une importance fondamentale, leçon tirée des discussions.

Les entreprises sont, avant tout, des centres de profit et doivent justifier leurs investissements dans la Maintenance 4.0 comme ailleurs. Tous les intervenants ont souligné qu'au début, du choix des capteurs ou de l'analyse des données, on ne sait pas avec certitude, comment les résultats du projet seront obtenus.

Il est donc impératif pour les entreprises de soigneusement planifier leurs « Proof of Concept » PoC pour la maintenance prévisionnelle. Cette planification doit impérativement considérer les aspects technologiques, de données mais aussi humain (culture) et de process. Le tout est de rester agile.

La conférence du 16.10.19 organisé par BaselArea.swiss, a réuni des participants intéressés d’apprendre des conférenciers. De voir concrètement, comment les nouvelles technologies comme Internet of Things IoT, Machine Learning ML, Augmented Reality AR ou Mixed Reality MR aident à mieux gérer les défis du changement technologique.

Les trois orateurs compétents ont illustré ce sujet à l'aide de trois exemples différents tirés de la pratique des entreprises :

Maintenance prédictive au centre de distribution de La Poste Suisse

Dr. Thomas Koch Post Schweiz AG
Environ 700 000 colis sont traités et triés automatiquement chaque jour dans chaque centre de distribution. Toute défection d'une partie quelconque du système compromet la ponctualité de la livraison. C'est la raison pour laquelle la Poste Suisse SA a lancé un PoC pour la maintenance prédictive des chariots de tri. Comme ces chariots sont exposés à des contraintes mécaniques élevées, il existe un risque de fatigue et de rupture des matériaux. Si un chariot tombe en panne, il bloque potentiellement toute la trieuse et cette partie du système de tri s'arrête. Ces chariots sont surveillés par différents capteurs (acoustique, optique, laser). Les données obtenues sont analysées, évaluées et corrélées. L'objectif est de déterminer quels indicateurs peuvent déclencher une maintenance prévisionnelle. Il s'avère qu'il a fallu collecter beaucoup de données et environ un an avant de pouvoir tirer des premières conclusions significatives des données obtenues. En résumé :

Faits et chiffres
- La compétence technologique est importante.
- L'orientation client est essentielle
- L'IoT n'est qu'une composante de la numérisation
- Réalisez le plein potentiel pas à pas avec Digital Twin.

Défis à relever
- Ajustement des processus d'affaires
- Culture et ouverture d'esprit, ouverture à de nouveaux modèles d'affaires
- Digital Twin (jumeau numérique) nécessite l'accès à de nombreuses sources de données

Maintenance prédictive en combinaison avec AR

Christian Paltinger PTC Deutschland

Dans le monde d'aujourd'hui, qui évolue rapidement, vous ne pouvez pas vous permettre des temps d'arrêt et des échecs en tant qu'entreprise. Les systèmes de maintenance prévisionnelle et d'assistance aux travailleurs peuvent aider à minimiser le risque et donc aider l’entreprise à devenir plus efficace. La base est fournie par les données produites par les utilisateurs et les machines. L'Internet des objets est donc le berceau des systèmes d'auto-apprentissage et est considéré comme une exigence fondamentale. Après l'agrégation des données, la complexité des scénarios de service peut être réduite à l'aide de réalités étendues.

Il est important de rapprocher le monde physique (machine) et le monde numérique (digital twin) et d'être capable de supporter le travail sur site en temps réel grâce à une analyse précise des données (AI) et la réalité augmentée (AR) ou la réalité virtuelle (VR). Cela permet aux gens de faire le travail nécessaire plus intuitivement, plus efficacement.

La technologie de l'information devient partie intégrante du produit réel. De tels produits intelligents, en réseau :
- Nécessite une infrastructure technologique entièrement nouvelle et d'un soutien approprié.
- Rende possible quatre nouvelles catégories de compétences : Surveillance, contrôle, optimisation, automatisation
- Créé des occasions uniques de différenciation, d'efficacité opérationnelle et de nouvelles expériences client.

Un état d’esprit collaboratif, central pour la maintenance 4.0

Dr. Daniel Rohde, Director – Strategy & Digital Business Models, MachIQ Software Services AG Basel

Dans un environnement productif, il n'est pas seulement important que les machines, les process soient surveillés et les données collectées, évaluées afin d'éviter d'éventuels dysfonctionnements. Elle exige également la capacité d'avoir les bonnes pièces et les bonnes ressources prêtes pour pouvoir effectuer une action préventive planifiée. Sans cette information, les alarmes prédictives ne font que générer du stress et des efforts inutiles. Grâce à des applications appropriées, les données disponibles peuvent être traitées de manière simple. Si les informations fournies par l'IoT des différents constructeurs de machines sont intégrées à celles des utilisateurs des machines, il est possible de s'assurer que les bonnes pièces seront disponibles avec les bonnes ressources.

La réalité augmentée, l’intelligence artificielle ou encore le regroupement des données aident à mieux gérer les défis de la transformation de la Maintenance dans nos entreprises industrielles.

Lors de la discussion qui a suivi, il est apparu clairement que les personnes sont les éléments clés d'une transformation numérique. D'une part, les compétences requises pour traiter les données ne sont pas faciles à trouver sur le marché, ce qui augmente les coûts. D'autre part, l'approche globale de la numérisation doit être comprise et acceptée par les employés afin d'avancer ensemble.

L'installation de différents capteurs dans un environnement de production, associée à la virtualisation (Digital Twin), permet de simplifier les tâches de maintenance et de faciliter grandement le travail des personnes.

Des compétences clés sont également existantes chez les Startups. Nous leur avons donné la parole :
United Planet de Freiburg i. Br. (D), plateforme unique de connexion d’objets et de logiciel. Entreprise gagnante du i4Challenge 2019 (LINK)
Helyxis Aero Solutions de Schönenwerd (CH), surveillance et contrôle à l’aide de drônes
AXOM de Morges/Bâle (CH) Solution d’intelligence artificielle sur mesure pour des applications de Machine Learning ML

Le modèle gagnant dans 5 ans sera vraisemblablement basé sur des échanges de données plus libres, ouvrant le champ à de nouveaux modèles d’affaires. L’objectif étant de servir, avec une qualité irréprochable et le plus simplement possible, les clients.

Cette manifestation a été organisée dans le cadre du projet Upper Rhine 4.0 avec le soutien de la CCI Alsace Eurométropole.

Cookies

Le site BaselArea.swiss utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Pour continuer à surfer, veuillez accepter l'utilisation des cookies. 

Ok