Innovation Report

 
report Innovation
Innovation Lounge: Le Tout Connecté (img: Mathias Mangold)

Innovation Lounge: Le Tout Connecté (img: Mathias Mangold)

12.03.2018

La deuxième édition de l’Innovation Lounge s’est penché sur l’industrie 4.0

C’est mardi 6 mars, que la deuxième édition de l’événement «Innovation Lounge – Le Tout Connecté» s’est tenue à Delémont. Cette manifestation, organisée par BaselArea.swiss en partenariat avec son antenne de proximité Creapole SA et la Banque Raiffeisen Suisse en tant que partenaire principal, a accueilli à Cinemont plus de 200 invités intéressés par la thématique des PME de production connectées et la gestion des risques liées à ses données.

La connectivité est présente partout à ce jour. Que ce soit dans la domotique ou dans les domaines d’activités techniques tels que la machine-outils. La digitalisation des industries plonge les entrepreneurs dans des questionnements liés aux opportunités que cela représente, au gain de temps et d’efficacité que cela permet, au retour sur investissement mais également aux risques liés à la sécurité des données.

Dans son discours d’ouverture, M. Domenico Scala, Président de BaselArea.swiss, souligne la connexion qui lui tient particulièrement à cœur. «Le Jura, Bâle-Ville et Bâle-Campagne sont trois régions qui partagent la même passion pour l’innovation. La collaboration économique de nos trois cantons doit pouvoir offrir de nouvelles opportunités pour nos marchés.» A ce même titre, BaselArea.swiss avec son antenne de proximité Creapole SA, offre aux industriels jurassiens de meilleures prestations en termes de sensibilisation à l’innovation et d’accompagnement dans les entreprises.

Une notion essentielle selon M. Patrik Gisel, Directeur de Raiffeisen Suisse, est d’anticiper la digitalisation. Pour cela, chaque entreprise qui veut prendre ce virage doit sortir de sa zone de confort. «L’innovation est un mode de pensée.» Le management de l’entreprise doit être le chef de file lorsqu’une société met en place la digitalisation de ses prestations ou de ses produits. Le CEO de Raiffeisen est un passionné de la digitalisation. Le RAI Lab est d’ailleurs né de son initiative. Ce laboratoire d’innovation propre à Raiffeisen étudie les nouvelles tendances ainsi que les technologies et modèles d’affaires de l’avenir afin d’élagir ses horizons.

Comme souligné par M. Gaetan Vannay, modérateur de la soirée, conférencier et CEO de Securaxis, la digitalisation représente un trend, parfois à tel point que des sociétés se lancent dans ce défi sans avoir réellement conscience de ses implications. La digitalisation n’offre en effet pas que des opportunités, mais également des risques qu’il faut savoir mesurer.

L’intervention en binôme de M. René Fell, Président de VIGISWISS, et de M. Frans Imbert-Vier, Directeur d’UBCOM SA a d’ailleurs traité de ces questions. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué de rappeler l’importance et la nécessité de la protection de des données et des nouvelles réglementations européennes auxquelles toutes les sociétés doivent désormais se soumettre.

M. Raphaël Müller, Senior Consultant Industrial Solutions chez Brütsch/Rüegger Outils SA, a démontré le besoin pour une société d’intégrer la digitalisation de ses prestations. L’entreprise a en effet débuté sa digitalisation dès les années 2000 avec la création d’un catalogue de ses produits sur CD-ROM.

Aujourd’hui, grâce au Toolshop, son catalogue d’outils en ligne, plus de 67 pour cent des commandes sont passées électroniquement. Il s’agit donc d’ordres où il n’y a plus aucune action humaine. Ceci ne signifie pas que l’être humain devient obsolète, mais qu’il faut être de plus en plus réactif pour répondre à la demande des clients 24/24h.

Cette société traditionnelle de plus de 100 ans a su innover et être proactive pour s’adapter à son marché. Elle a d’ailleurs su écouter les besoins de ses clients, nouer des partenariats avec des industriels et prestataires du Jura, pour proposer un produit totalement innovant qui permet d’offrir une plateforme pour digitaliser sa production. Le client peut ainsi être connecté en temps réel à son parc machines et suivre ses données en temps réel. Selon
M. Müller la collaboration est la base de toute digitalisation.

La manifestation s’est clôturée par une table ronde animée par de nombreuses questions du public et par un apéritif riche qui a permis aux invités d’échanger sur cette thématique qui interroge toujours autant qu’elle stimule.

Texte: Franziska Zenger, Creapole

Cookies

BaselArea.swiss verwendet Cookies, um Ihnen den bestmöglichen Service zu gewähren. Wenn Sie auf der Seite weitersurfen, stimmen Sie der Cookie-Nutzung zu.

Ok